Soumis par Pierre Degand le dim, 10/06/2019 - 16:29

Vous avez 65 ans ou 45 ans de carrière, vous pouvez cumuler un emploi et votre retraite. Si  vous ne respectez aucun de ces critères, des plafonds sont prévus vous pouvez les consulter le site du Service Fédéral des Pensions .

Quand j’interroge les participants aux ateliers de préparation à la retraite sur le travail à la retraite, bien souvent, je constate qu’en dehors du statut d’indépendant ou de salarié, ils ignorent les dispositifs qui s’offrent à eux.

 

Postuler comme salarié ou se lancer comme indépendant à la retraite:  non, pas pour moi !

Le Belge  est par définition frileux à se lancer comme indépendant. Alors à la retraite, vous pensez ! Pourtant beaucoup de freins (souvent imaginaires) s’estompent à la retraite. Vous trouviez qu’entreprendre tout en occupant un job était difficile, notamment en matière de temps disponible et que ce serait mal vu par votre employeur. Alors, qu’attendez-vous à la retraite ? Du temps, vous en avez et vous êtes « retraité en CDI » que risquez-vous encore ? En tant que salarié, contrairement aux idées reçues bon nombre de retraités décrochent un contrat. Vos atouts ? L’expérience bien sûr, mais aussi la souplesse en matière d’horaire et pour votre employeur, la quasi certitude d’avoir un employé qui va rester loyal.

Vous n’êtes pas convaincu? Il existe d’autres possibilités !

 

L’interim à la retraite ? Et  pourquoi pas ?

D’après les chiffres de Federgon, en 2018,  la Belgique comptait 460.000 travailleurs intérimaires. On peut comprendre qu’une majorité de retraités n’ayant jamais fait appel à l’interim au cours de sa carrière ne se tourne naturellement pas vers cette formule. Pourtant en 10 ans, le taux du travail intérimaire des 50+ a doublé. Ces intérimaires représentent aujourd’hui 10% des intérimaires en Belgique.  Les retraités intérimaires apprécient principalement la souplesse du système et la liberté qu’il offre. Des employeurs sont ravis d’accueillir des « anciens » qui connaissent la « boîte » et sont donc rapidement opérationnels.

Les flexijobs s’adressent aussi aux retraités.

Initialement réservé au secteur de l’Horeca, ce dispositif s’ouvre depuis 2018 au commerce de détail, aux moyennes entreprises de l’alimentaire, aux boulangers, aux grands magasins, fitness, interim, commerce alimententaire, etc… 

Le salaire net que vous gagnez est équivalent au brut. Ce dispositif, moyennant certaines conditions, s’applique aussi bien aux salariés qu’aux retraités. En savoir plus sur les flexijobs à la retraite.

 

Les « activités complémentaires », le dernier né des dispositifs.

Ces activités complémentaires sont composées de 3 types d’activités. Le travail associatif, le service de citoyen à citoyen et l’économie collaborative. Pour l’ensemble de ces trois types, vous pouvez gagner maximum 6000 euros par an. Ce montant est net et non soumis aux cotisations dans le chef du bénéficiaire. Pour le travail associatif et le service de citoyen à citoyen, vous ne pouvez pas dépasser 500 euros par mois sauf les activités sportives pour lesquelles la limite est portée à  1000 euros par mois.  Ces dispositifs ne sont d’ailleurs pas limités aux retraités, ils sont aussi d’application pour les salariés et indépendants. Vous trouverez sur le lien suivant plus d’informations sur le sujet.

 

La rémunération à la prestation à la retraite, ça vous parle ?

La rémunération à la prestation est un peu à mi-chemin entre le salariat et le statut d’indépendant. Ce nouveau mode de rémunération illustre les mutations que l’on observe sur le marché du travail. Selon certains spécialistes du sujet, la rémunération à la prestation sera le mode de rémunération du futur.

Alors concrètement, comment fonctionne ce système ? Le prestataire de service (par exemple un retraité) recherche de manière indépendante ses clients. Une société  comme Smart joue le rôle d’intermédiaire. Elle établit un contrat de travail de salarié temporaire. Smart s’occupe des cotisations sociales et des aspects administratifs avec l’administration et l’employeur.
Initialement réservée aux artistes (les intermittents du spectacle), la rémunération à la tâche gagne d’autres secteurs et s’ouvre à d’autres types de métiers. Découvrez notre article sur le sujet sur le blog de Sequoia Ways

La retraite c’est le moment ou jamais d’être auteur de sa vie, de ne plus s’imposer de contraintes. En matière de travail à la retraite, la plupart des dispositifs expliqués ci-dessus vous permettent de garder une bonne autonomie et finalement de travailler quand et comme vous l’aurez décidé.

Pierre Degand

J'aide les seniors à être en forme comme jamais, les retraités à croquer leur vie avec appétit !
Sequoia Ways
0497/591326

 

 

Commentaires

Portrait de Godard

Bj. Quelles sont les sanctions en cas de dépassement svp ?
Portrait de Pierre Degand

BOnjour, Vous trouverez les informations sur le lien suivant: https://www.sfpd.fgov.be/fr/montant-de-la-pension/travailler#combien Bien à vous Pierre Degand

Ajouter un commentaire