Soumis par Pierre Degand le mer, 01/25/2017 - 22:05
Sequoia Ways entreprendre à la retraite

Depuis le 1er octobre 2016, il est possible de combiner de manière plus simple des allocations de chômage et une activité accessoire en tant qu'indépendant. Ce dispositif appelé avantage « tremplin-indépendants » est donc également d’application pour les préretraités.


Les 50+ sont loin d’être réfractaires à l’entreprenariat mais ne passent pas pour autant à l’acte.

Selon l’ «Amway Global Entrepreneurship Report 2016» (AGER), 78% des Belges de plus de 50 ans semblent de plus en plus attirés par l’entreprenariat et plus particulièrement les femmes. C’est une augmentation de 6% par rapport à l’année dernière. Deltalloyd Life a démontré que 25% des retraités souhaitaient se lancer, mais, finalement seuls 4% concrétisent leur projet.

Parallèlement, le taux d’emploi des seniors en Belgique est l’un des plus faibles en Europe. 42,7% des 50-64 ans ont un travail en Belgique, la moyenne européenne est de 50%. Ce taux chute à +/- 25% pour les 60-64 ans.
Les 50+ sont donc malheureusement fortement confrontés au chômage mais ne se lancent pas pour autant en masse dans l’entreprenariat.  Les raisons évoquées sont diverses et souvent injustifiées. Par exemple, les retraités craignent de perdre une partie de leur pension alors que dans certaines conditions (avoir l’âge de 65 ans ou 45 ans de carrière), on peut cumuler sans limitation une retraite et un salaire. 
Un autre frein était de perdre ses allocations de chômage ou son complément de chômage dans le cas des RCC (ex préretraite). C’est maintenant du passé depuis le lancement de l’avantage « tremplin-indépendant »

 

Comment maintenir des allocations de chômage tout en se lançant comme indépendant ?

L’avantage « tremplin-indépendant » est un nouveau dispositif en place depuis le 1er octobre 2016. Concrètement, vous pouvez pendant 12 mois cumuler des allocations de chômage avec un statut d’indépendant à titre complémentaire.

 

Quelles conditions doivent être respectées ?

• Vous devez faire la déclaration de votre activité indépendante accessoire au moment de votre demande d’allocations ou, si vous percevez déjà des allocations, préalablement à votre début d’activité.
• Votre chômage ne doit pas trouver son origine dans l’arrêt ou la réduction d’un travail comme salarié en vue d’obtenir l’avantage « tremplin-indépendants » ;
• Vous ne devez pas avoir exercé l’activité accessoire en profession principale durant les 6 dernières années calculées de date à date ;
• Vous ne devez pas faire exercer l’activité par des tiers, notamment dans le cadre d’un contrat de travail ou d’un contrat de sous-traitance, sauf à titre tout à fait exceptionnel ;
• Certaines activités sont incompatibles : les activités suivantes ne peuvent pas être exercées dans le cadre de l’avantage « Tremplin-Indépendants » :
o l'activité exercée en tant que salarié,
o l’activité artistique.

 

Comment bénéficier de ce dispositif ?

Pour bénéficier de cet avantage, vous devez introduire la demande au bureau de chômage par l’intermédiaire de votre organisme de paiement.


Quelles sont vos obligations ?

Cet avantage ne vous dispense pas de l’obligation d’être disponible sur le marché de l’emploi. Vous devez donc accepter tout emploi convenable et répondre aux convocations de l’organisme  régional de l’emploi. Vous devez également résider sur le territoire.

Est-ce que ce cumul impacte le montant des allocations de chômage ?
Oui, le montant journalier de l’allocation est diminué du montant du revenu journalier qui dépasse 13,7 euros (à l’indice en vigueur au 01.07.2016). 

Vous trouverez plus d’informations sur le site de l’Onem via le lien suivant

 

Pierre Degand

Sequoia Ways

Commentaires

Portrait de Sameut

Bonjour je suis âgé de 53 ans et je suisauchômage et j aimerais bien installé comme indépendant d activités complémentaires selon la loi concernant de plus de 50ans et en gardant le chômage Merci de me expliquer cette qui me concerne merc
Portrait de Pierre Degand

Bonjour, Vous avez en principe accès pendant un an au dispositif tremplin-indépendant. C'est votre organisme de paiement qui doit introduire votre dossier et qui pourra en fonction de votre situation personnelle vous aider. Bien à vous

Ajouter un commentaire