Mesdames, comment trouver l’amour à partir d’un certain âge?

Soumis par Pierre Degand le ven, 06/12/2015 - 22:30
Mesdames, comment trouver l'amour à partir d'un certain âge?

La solitude guette beaucoup de femmes. C’est encore plus criant si elles ont quitté le monde du travail et ses opportunités de contacts sociaux. Berkeley International nous livre quelques conseils pour "guider" le destin. 

 

Vous êtes heureuse, avez un large réseau d’amis, êtes financièrement indépendante, réussissez professionnellement et profitez de la vie. Il ne vous manque qu’une chose – un homme. Qu’est-ce qui rend la quarantaine, cinquantaine, soixantaine si difficile pour trouver la dernière pièce du puzzle ?

Selon les statistiques de divorce, les hommes deviennent célibataires plus tard.

Mais alors où sont-ils ? Les hommes célibataires sont plus difficiles à trouver à partir d’un certain âge.

Durant la vingtaine, la trentaine ou même la quarantaine, il y avait l’université, les bars, les clubs et des groupes d’amis encore célibataires. Mais après ça, il y a une étiquette à maintenir. Et avec une vie agréable et pleine à craquer, la recherche d’un partenaire n’est souvent pas en tête de la liste des priorités. Jusqu’à ce que les années aient soudainement passé et les possibilités d’amour ou de compagnie semblent lointaines.

Cela ne devrait pas être le cas, considérant le fait que les hommes éprouvent et recherchent exactement la même chose que les femmes.

Contrairement à ce que pensent les femmes, ils ne sont pas intéressés par de multiples liaisons, ils veulent de l’engagement. Un autre mythe est celui qu’ils veulent une femme qui taille du 34. Ils ne sont pas non plus nécessairement à la recherche de femmes plus jeunes. La plupart des hommes veulent une relation égale. Il est bien plus important qu’une femme prenne soin d’elle et ait le sens de l’humour. Mais comment rencontrer ces hommes ?

Étendez votre réseau

Combien d’hommes libres et qui vous plaisent rencontrez-vous dans la vie de tous les jours ? En réalité, la plupart de nous vit, travaille et socialise dans le même petit cercle social année après année. Ce qui signifie que rencontrer de nouvelles personnes devient de plus en plus difficile au fil du temps. Joindre des clubs sociaux et s’impliquer dans de nouveaux hobbys – des cours de golf aux leçons de danse – est une façon prouvée d’étendre son réseau. C’est un environnement relaxant et fun qui permet de s’ouvrir à un nouveau cercle social dans lequel pourrait se présenter un nouveau partenaire.

Détendez-vous

Joindre le club de golf local ou aller danser un bon premier pas, mais faire quelque chose de nouveau devrait vous donner la permission d’être un peu nouvelle vous aussi. Détendez-vous et autorisez-vous à agir un peu différemment. Soyez ouvertes à de nouvelles opportunités et essayez de ne pas vous juger sur

1) la manière dont vous avez toujours perçue devoir être et

2) la manière dont vous pensez que les autres vous perçoivent.

Cela peut-être n’importe quoi, de l’essai de quelque chose de nouveau comme la dernière procédure non-cosmétique pour vous donner un coup de jeune et booster votre confiance, au changement d’état d’esprit quant au jeu du rencard.
Une veuve dans le milieu de sa cinquantaine a résumé cela : « J’ai décidé en 2010 que j’allais juste dire oui à plus de choses. J’ai accepté les invitations aux événements pour lesquels j’avais auparavant peu d’intérêt, rencontré de nouvelles têtes et quand un homme m’a invitée à dîner récemment, j’ai accepté. Je ne sais pas si je suis attirée par lui ou s’il y aura une suite, mais avoir pris la décision de dire oui plus souvent, se lancer a soudainement semblé plus facile. »
 

Rétro relations

Il n’y a peut-être plus d’attention masculine découlant de votre cercle social, mais qu’en est-il de vos anciens amis et connaissances ?

Donnez en retour

Si vous travaillez dans un domaine particulier, où si ce fut le cas dans le passé, utiliser ces compétences dans un autre contexte peut vous permettre d’étendre votre réseau et d’être en contact avec bon nombre d’hommes. Le bénévolat en est un bon exemple. Les femmes de plus de 50 ans ont l’opportunité de regarder leur contribution dans la vie. Et il y a un magnifique sentiment d’accomplissement et de raison d’être dans l’aide à autrui. Cela rejoint la philosophie selon laquelle pour rencontrer un homme intéressant, il faut vivre une vie intéressante. Impliquez-vous, faites des choses et vous rencontrerez souvent quelqu’un d’intéressant en chemin.

Professionnel en entremise/liaison

Chez Berkeley International, nous offrons l’opportunité à nos clients de rencontrer des personnes comme eux. Ils sont instruits, accomplis et une fois que vous apprenez à les connaître, c’est tout ce qu’ils recherchent. Il serait magnifique de dire que c’est parce que nous excellons dans ce que nous faisons. Mais en réalité, c’est l’accès, l’opportunité de rencontrer des personnes ayant les mêmes centres d’intérêt et la même éducation que nous leur offrons. C’est la seule chose dont ils manquent. Contrairement aux rencontres en ligne, Berkeley International est un service résolument personnel, dont toutes les interactions sont entretenues par téléphone ou en personne.
Nous proposons un service très discret. Une intermédiation de confiance et humaine. Au delà de ces valeurs, nous sommes portés par une formidable envie d’aider les personnes à prendre en main leur vie amoureuse.

Annemieke, Genevieve, Martien
Owner & Personal Matchmaker
Berkeley International Belgium
Louise 367
1050 Bruxelles
02 642 00 92
www.berkeley-international.be